De nouvelles utilisations de l’aide alimentaire pour renforcer la résilience

Mardi 19 novembre, 2013

Présentateurs: Christian Dovonou, Représentant pays, Vétérinaires sans Frontières (VSF), Burkina Faso;  Yuvé Guluma, Agent en nutrition et sécurité alimentaire, Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR), Burkina Faso;  Alexandra Rutishauser-Perera, Conseillère en nutrition en Afrique de l’Est, International Medical Corps (IMC); Modératrices: Joan Jennings, Spécialiste en nutrition et technologie alimentaire, TOPS;  Circe Trevant, Consultante indépendante

Cette session a comporté plusieurs présentations sur des stratégies innovatrices qui répondent aux besoins urgents d’une manière qui renforce la résilience des femmes, enfants et les communautés qu’ils habitent. Parmi ces présentations figuraient des discussions du Projet Cuisine à Lait (Milk Kitchen Project), conjointement avec le programme Promouvoir les Biens en Bétail (Advancing Animal Assets), qui va bientôt s’inaugurer au Burkina Faso, ainsi que de l’utilisation récente d’aliments thérapeutiques prêts à l’emploi (ATPE) au Tchad.

Cette session comprenait deux présentations et du temps pour la discussion. La première présentation détaillait comment un projet du UNHCR exploite la chaîne de valeur du lait pour renforcer la résilience au niveau de ménages. La deuxième présentatrice a parlé de son utilisation du Nutributter, un supplément nutritionnel à base de lipides, pour améliorer les résultats nutritionnels chez des enfants d’entre 6 et 12 mois (mais également de jusqu’à 24 mois).

Présentation 1

Présentation 2

Retourner en arrière