Retour aux événements

KSS : Keynote et panel d'ouverture

Groupe de femmes et d'enfants debout dans un village au Kenya
Jonathan Hyams / Sauver les enfants
Date :
Heure :
8h00 - 10h00 HE
Emplacement :
En Ligne
Organisateur:
IDEAL

Logo de la série Partage des connaissances

 

Dans cette session, Amy Tohill Stull, adjoint adjoint à l'administrateur, Bureau de l'aide humanitaire de l'USAID a partagé un discours liminaire sur l'impératif de cohérence HDP.

Le discours d'ouverture a été suivi d'une riche discussion entre les panélistes qui a mis en lumière les crises en cours telles que la guerre en Ukraine, la sécheresse dans la Corne de l'Afrique et l'escalade du conflit armé au Sahel - le tout aggravé par les graves effets du changement climatique et du COVID-19. Les panélistes ont examiné les principaux obstacles à la programmation pour la cohérence du HDP et ont identifié des pratiques prometteuses. Enfin, les panélistes ont cherché une définition commune du succès en matière de programmation cohérente du HDP - exposant ce qui change au niveau des ménages, des communautés et des systèmes. 

Le panel était animé par Dr Merry Fitzpatrick, professeur adjoint de recherche au Feinstein International Center de l'Université Tufts. Les panélistes comprennent : 

  • Mamadou Diallo, Chef de programme adjoint, Mali, Catholic Relief Services
  • Thomas Lay, Directeur humanitaire régional pour l'Afrique orientale et australe, Save the Children
  • Rebecca Richards, chef, Urgences et transitions et chef du Réseau mondial contre les crises alimentaires, Programme alimentaire mondial
  • Melaku Yirga, directeur de pays, Éthiopie, Mercy Corps

En savoir plus sur le Série de partage des connaissances ici!

Voir la présentation Regarder l'enregistrement

Les ressources partagées par les panélistes incluent :

Bios d'orateur

Portrait de femme devant un drapeauAmy Tohill Stull est l'assistante adjointe de l'administrateur du Bureau d'aide humanitaire de l'USAID (BHA), le responsable du gouvernement américain pour la réponse internationale aux catastrophes. Mme Tohill-Stull a servi l'USAID pendant 25 ans, plus récemment en tant qu'administratrice adjointe adjointe au sein du Bureau de l'USAID pour la démocratie, les conflits et l'aide humanitaire. Elle a également servi au Népal, en Afghanistan, en Jordanie, au Zimbabwe et au Kazakhstan où elle a supervisé la planification stratégique, la budgétisation, la conception de projets, la coordination des donateurs, la gestion des performances et les programmes transversaux liés au genre, aux fonds fiduciaires multidonateurs et au renforcement des capacités gouvernementales. , suivi et évaluation. Mme Tohill-Stull est titulaire d'une maîtrise en développement international de l'American University et d'un baccalauréat en sciences politiques de l'Université Purdue.

Mamadou Diallo, portrait d'homme vêtu de jaune assis sur une chaise de bureauMamadou Diallo est le chef de programme adjoint, Mali, pour Catholic Relief Services (CRS), et est l'expert technique de l'agriculture mondiale, de la sécurité alimentaire et du HDP Cohesion Nexus. M. Diallo a dirigé le groupe sur la sécurité alimentaire au sein du Forum des organisations internationales du Mali et est membre du groupe de travail et de réflexion sur le nexus HDP. Il a plus de 17 ans d'expérience avec des ONG internationales dont plus de 12 ans avec CRS dans des postes techniques et de gestion. M. Diallo est titulaire d'une maîtrise en développement agricole durable, économie agricole et sécurité alimentaire de l'Université de Paris XI. 

Dr Merry Fitzpatrick, portrait de femme aux cheveux bruns devant une carteDr Merry Fitzpatrick est professeur adjoint de recherche au Feinstein International Center, à l'Université Tufts. Le Dr Fitzpatrick a 20 ans d'expérience dans la mise en œuvre d'interventions humanitaires, travaillant avec plusieurs agences humanitaires, notamment l'International Rescue Committee, GOAL Ireland, Food for the Hungry et World Concern, travaillant principalement sur les moyens de subsistance et la sécurité alimentaire dans les conflits et les catastrophes naturelles. En plus des moyens de subsistance, de la sécurité alimentaire et du lien HDP, elle a étudié les moteurs communautaires du retard de croissance et l'étiologie de la malnutrition kwashiorkor afin de concevoir des interventions préventives dans des contextes de ressources extrêmement faibles. Le Dr Fitzpatrick est titulaire d'un baccalauréat en chimie de l'Université de Caroline du Nord à Chapel Hill, d'un MBA avec concentration en développement international de l'Université Hope International et d'un doctorat. en nutrition de la Friedman School de l'Université Tufts.

Thomas Lay, portrait d'un homme assis dehors portant un chapeauThomas Lay est  Directeur humanitaire régional pour l'Afrique orientale et australe pour Save the Children. M. Lay occupe ce poste depuis quatre ans et est basé dans la région de l'Afrique de l'Est depuis 10 ans. Au cours de cette période, il a dirigé les réponses des ONGI au déclenchement de la guerre civile au Soudan du Sud en 2013, à la sécheresse en Éthiopie en 2015/16 et à la réponse réussie de prévention de la famine en Somalie en 2017. Auparavant, il était basé au Royaume-Uni pour répondre aux urgences à déclenchement rapide. dans plus de 20 pays à travers le monde.

Le tir à la tête de MelakuMelaku Yirga est le directeur national de Mercy Corps en Éthiopie. M. Yirga a plus de 18 ans d'expérience en Afrique orientale, australe et occidentale. Auparavant, il a dirigé plusieurs portefeuilles de pays en tant que directeur régional adjoint pour l'Afrique ; et géré des programmes complexes de plusieurs millions de dollars, y compris les rôles de COP pour les programmes phares. M. Yirga apporte une riche expérience en leadership stratégique et une expertise dans le développement du secteur privé, les services financiers, le développement des systèmes de marché, la gestion des conflits et le renforcement de la résilience. Il est un professionnel formé en agriculture (BSc), en études du développement (MSc) et a récemment obtenu une maîtrise en administration des affaires internationales de l'Université de Londres, School of Oriental and African Studies (SOAS).

Photo de profil de Rebecca Richards, femme aux cheveux bruns et au foulard coloré regardant dans l'appareil photoRebecca Richards dirige actuellement le Programme alimentaire mondial Réseau mondial contre les crises alimentaires, qui cherche à apporter des solutions durables aux pays fragiles et en conflit avec des niveaux élevés d'insécurité alimentaire et de malnutrition. Rebecca apporte vingt-deux ans d'expérience progressive dans les affaires politiques, la planification et la réponse humanitaires et de transition. Spécialisée dans la planification stratégique, la coordination des urgences et l'élaboration de politiques, l'expérience de Rebecca comprend la crise afghane de 2000, le tremblement de terre et les inondations au Pakistan, la réponse au cyclone Nargis au Myanmar et la crise somalienne. Avant sa désignation actuelle, Rebecca a occupé pendant cinq ans le poste de chef du bureau sous-régional du bureau du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord lors de la mise à l'échelle rapide du PAM dans sa réponse à la crise syrienne. De nationalité britannique, Rebecca est titulaire d'une licence (classiques et littérature) et d'une maîtrise (paix et sécurité internationales) du King's College de Londres.