Retour aux événements

Se préparer aux chocs : renforcer les capacités pour des pivots rapides afin de répondre aux besoins d'urgence

Un jeune homme est assis sur une moto à côté de produire affiché côté rue
Joseph Raouf/Sauver les enfants
Date :
Heure :
8h00 - 10h00 HE
Emplacement :
En Ligne
Organisateur:
IDEAL

Logo de la série Partage des connaissances

Un monde de plus en plus instable expose une grande partie des populations ciblées par les programmes de développement à des risques liés aux crises naturelles, climatiques ou liées aux conflits. Il est impératif que les acteurs du développement, idéalement en partenariat avec les équipes humanitaires, saisissent toutes les occasions d'utiliser leur programmation pour renforcer la résilience aux chocs et soutenir la réduction des risques. Ces activités préparent un «pivot» en temps de crise par le partenaire de mise en œuvre, mais elles renforcent également la résilience et la capacité de réponse des participants à l'activité.

Cette session a exploré les questions suivantes : 

  • Étant donné qu'il faut s'attendre à des chocs, quelles sont les actions essentielles que toutes les équipes de développement doivent entreprendre pour s'assurer qu'elles se préparent à des chocs potentiels ? Et quelles actions les acteurs humanitaires doivent-ils entreprendre pour répondre rapidement aux besoins d'urgence sans compromettre le renforcement des capacités de résilience de la population qu'ils soutiennent ?
  • Comment pouvons-nous encourager et renforcer les capacités des équipes de développement et humanitaires à mieux planifier avant qu'une crise ne se produise ?
  • Où avons-nous vu des actions précoces réussies qui atténuent la nécessité d'une réponse humanitaire plus large ?
  • Quelles conditions de soutien et quels comportements des PA et des donateurs avons-nous observés dans les pivots et les réponses réussis ? Qu'est-ce qui a empêché une action rapide et précoce ?

Cette séance a été animée par Perrine Pitton, chef de parti du consortium Building Resilient Communities in Somalia (BRCiS), Conseil norvégien pour les réfugiés. Les conférenciers comprenaient des partenaires de mise en œuvre des activités de sécurité alimentaire financées par l'USAID/Bureau pour l'aide humanitaire :

  • Saeqah Kabîr, directeur de la gestion des connaissances, de la recherche, de l'apprentissage et des communications, « Nobo Jatra », World Vision Bangladesh
  • Thierno Diallo, chef de parti, « Albarka », Save the Children Mali

*Cet événement était en anglais avec interprétation en français*

Cet événement s'inscrivait dans le domaine thématique : Séquençage, superposition et intégration de l'aide humanitaire, au développement et à la paix

Voir la présentation Regarder l'enregistrement

Regarder l'enregistrement en français


Perrine PitonPerrine Piton a travaillé pour le consortium BRCiS en Somalie au cours des 7 dernières années et en tant que chef de parti depuis 2020. Les efforts de BRCiS se concentrent sur l'action anticipative, la modification de crise, la réduction du fossé entre la programmation communautaire et systémique ainsi que la gestion agile, qui sont tous approches qui se sont avérées pertinentes pour la résilience en Somalie. La carrière humanitaire et de développement de Perrine a débuté à l'ambassade de France en République démocratique du Congo et à divers titres pour Concern Worldwide, l'UNICEF et le PNUD. 

Thierno Samba DialloThierno Samba Diallo est le chef de parti d'une activité de sécurité alimentaire de résilience (RFSA) dirigée par Save the Children et financée par l'USAID/Bureau d'aide humanitaire (BHA) au Mali. Thierno a plus de 22 ans d'expérience dans la conception et la mise en œuvre de programmes de développement et humanitaires en Afrique de l'Ouest, du Centre et de l'Est. Thierno apporte une richesse de leadership stratégique et d'expertise technique dans la sécurité alimentaire et les moyens de subsistance, le développement du secteur privé, les services financiers et le développement des systèmes de marché, entre autres. Thierno a dirigé des équipes et supervisé des projets au Niger, au Mali, en RD Congo, en Ouganda, au Liberia, en Guinée et au Nigeria. Thierno est titulaire d'une licence en anglais de l'Université de Conakry-Guinée et d'une maîtrise en administration publique de l'Université de Liverpool. 

Saeqah KabîrSaeqah Kabîr est le directeur de la gestion des connaissances, de la recherche, de l'apprentissage et des communications pour une RFSA financée par l'USAID/BHA, « Nobo Jatra », dirigée par World Vision au Bangladesh. Saeqah dirige une équipe pour piloter des stratégies de collaboration, d'apprentissage et d'adaptation (CLA), communiquer l'impact, augmenter la visibilité et renforcer les processus collaboratifs pour amplifier la portée et l'impact. Avant de rejoindre World Vision, Saeqah a travaillé dans des rôles de recherche et de communication au Royaume-Uni avec Asia House, UK India Business Council, le British Asian Trust, Save the Children Bangladesh, le Programme des Nations Unies pour le développement et Hellen Keller International. Saeqah est titulaire d'une licence en anthropologie et sociologie et d'une maîtrise en anthropologie sociale de la London School of Oriental and African Studies (SOAS) de l'Université de Londres.